Featured Video Play Icon

[AXIS] Quand les VC étrangers viennent traquer les startups françaises

La troisième édition d’Axis Cap Digital s’est déroulée cette semaine à l’Hôtel de Ville de Paris ; l’objectif était de mettre en relation des investisseurs étrangers avec des startups françaises. « On veut montrer aux startups européennes qu’il est bon de venir à Paris pour travailler et lever des fonds » explique Carlos Cunha, en charge du développement des entreprises chez Cap Digital.

Au programme de ces deux journées : du networking et des conférences : « E-Commerce : comment passer du marché local à l’international ? », « Le futur de l’innovation » ou encore « Comment le passage au numérique peut-il augmenter la rentabilité d’une entreprise ? ». Parmi les speakers, Axelle Lemaire, la Secrétaire d’État chargée au numérique, Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris et Stéphane Distinguin, le fondateur de FaberNovel et président de Cap Digital.

C’est devant des investisseurs venus notamment des États-Unis, de Corée du Sud, de Turquie et d’Israel que des startups sélectionnées au préalable ont pitché pendant cinq minutes en anglais ; des startups de l’IOT, du commerce, du mobile, de la cyber sécurité et de la Data ; toutes relativement avancées dans leurs phases de développement.

Après Tel Aviv en Mars et donc Paris, Axis sera le 15 octobre dans la capitale canadienne, Ottawa. @AxisInnovation 

Laisser un commentaire