French-tech-thematique-vignette-3

La French Tech se décline en réseaux thématiques

Parmi les 13 métropoles labellisées French Tech, 4 avaient dès le départ une forte dominante thématique d’où l’idée d’Emmanuel Macron et d’Axelle Lemaire de lancer un nouvel appel à candidatures pour des « Réseaux thématiques French Tech« . Les dossiers sont à remettre avant le 11 avril.

Un an après les premiers labellisations French Tech, voici donc les déclinaisons thématiques pour valoriser des secteurs d’activité. L’appel à candidature lancé s’adresse aussi bien aux Métropoles French Tech existantes, qu’à l’écosystème de startups de Paris / Ile-de-France, des régions, et aux réseaux nationaux privés d’entrepreneurs sur une thématique. 4 territoires sont déjà été validés par le Ministère comme membres « à titre de préfiguration » : 

  • Alsace : Réseau thématique Medtech
  • Angers : Réseau thématique Internet des objets
  • Avignon : Réseau thématique Culture
  • Saint-Etienne : Réseau thématique Design

Pour postuler il faut afficher l’ambition marquée de devélopper des startups dans une même thématique au niveau local. Dans la foulée, la Mission French Tech et la Direction Générale des Entreprises au Ministère de l’Economie mettront en réseau les écosystèmes de startups actifs en France sur une même thématique.

Les secteurs pressentis sont pour l’instant : l’agriculture, le sport, la santé, le tourisme, l’éducation, et les finances. Mais d’autres univers font déjà part de leur intérêt pour une labellisation thématique comme la Beauty French Tech. Initiée par la Cosmetic Valley et Chartres Métropole, elle veut fédérer au niveau national un réseau national pour les entreprises et startups de la filière parfumerie-cosmétique.

Beauty-french-Tech

Lancé officiellement à Paris le 30 mars, Beauty French Tech regroupe déjà 150 sociétés du secteur. A Chartres se construit en ce moment La Cité de l’Innovation qui sera opérationnelle à l’automne 2016 et intégrera notamment un « bâtiment totem », la Fabrique de la beauté connectée, qui aura pour but de développer et structurer l’écosystème.

Comme tous les autres projets thématiques, la Beauty Frech tech déposera son dossier de candidature avant le 11 avril. Les résultats seront annoncés avant la fin du 1er semestre 2016.

Crédit photo : MMimages

 

 

Laisser un commentaire