Couverture-BCD20

[Livre blanc] A quoi sert un Chief Data/Digital Officer ?

Criteo, Adobe, Novedia et Novametrie publient un livre blanc « BCD2O (Baromètre des Chief Data/Digital Officer » sur le rôle du CDO dans la transformation digitale des entreprises.

22% des entreprises sont déjà un CDO selon l’étude réalisée auprès de 200 dirigeants pour la rédaction de ce livre. Ce pourcentage est plus élevé dans les entreprises de plus d’un milliard d’euros de CA. Il devrait atteindre 37% au global en 2016. Selon le baromètre, seules 39% des entreprises ayant un CDO ont mis en place des indicateurs déterminant la performance de leur activité, un indice clair du tâtonnement en cours dans la définition du spectre de fonctions et le positionnement hiérarchique du CDO dans les entreprises. C’est d’ailleurs parfois lui-même qui met en place ses propres indices de performance.

tableau-cdo

La grande question de livre est le rôle du CDO. Pour le définir, la meilleure solution est d’évaluer ce que les dirigeants interrogés en attendent. L’étude confirme qu’il a une feuille de route qui touche au plus profond de l’organisation et des méthodes collaboratives des entreprises. Les freins principaux qu’il va rencontrer dans sa mission de changement seront : le manque de moyens pour partie mais surtout les fortes réticences culturelles en interne.

Tableau-CDO-2

Au delà du champ et des moyens d’action du CDO, quel doit être sa place dans l’organigramme ? « Pour certains, la fonction de CDO doit siéger au COMEX au côté du CMO, du CIO et du COO. Pour d’autres, elle doit être rattachée aux métiers et dépend par exemple du CMO, de la DRH, du Commerce ou de la Direction de l’Innovation, en fonction du secteur le plus urgent à ré former »

BCD2O propose enfin huit témoignages de top managers d’Adobe, Total, Vente Privée, Criteo ou Seb notamment.

Télécharger BCD2O Baromètre des Chief Data/Digital Officer

Laisser un commentaire