Featured Video Play Icon

Quinten, le big data au service de la création de parfums

Créé en 2008, Quinten est spécialisée dans la valorisation stratégiques des données. La technologie de Quinten a été utilisée dans le processus de création de quelques-uns des parfums les plus vendus au monde. Une utilisation méconnue des technologies big data qui ouvre des perspectives passionnantes.

Forte de 32 collaborateurs, et d’un algorithme maison, la société intervient sur de nombreux secteurs comme : media, assurance, banque, automobile, finance et agroalimentaire… Quinten a développé son propre algorithme de traitement des données qui lui permet aussi bien de mesurer l’efficacité de campagnes publicitaires pour le compte de M6 que d’optimiser des protocoles de soins en cancérologie notamment. Pour le monde de la cosmétique, la société identifie entre autres des combinaisons de fragrances dans un mélange de données techniques comme le type de molécules et de données plus empiriques comme la « perception hédonique » de chaque fragrance. Il s’agit de mettre une couche de big data au service des grands nez qui créent les parfums en proposant des associations de fragrances à même de répondre au brief initial de l’industriel tout en intégrant des spécificités culturelles locales.

Illustration-quinten

Si l’apport big data de Quinten n’est encore aujourd’hui qu’un élément d’appéciation dans la création d’un parfum, il n’est pas interdit de penser que l’intelligence artificielle aidant, un des parfums parmi les plus vendus dans le monde puisse être demain le fruit d’une conception sans « touche humaine ». Et, ce qui vaut pour les parfums pourrait-il valoir pour les vins ou la musique par exemple ?

Rencontre avec Guillaume Bourdon, cofondateur de Quinten. @QuintenFrance

 

Laisser un commentaire