Instagram se lance à son tour dans les « Trending Topics »
24 juin 2015
Inside RTLnet
22 juin 2015

Comment les géants du CAC 40 peuvent se faire uberiser

Startups, Tech

Dimitri Carbonnelle est fondateur et Président de Livosphere, une société de consulting en matière d’objets connectés. Il accompagne les entreprises dans leur réflexion et leurs actions dans le domaine de l’IoT.

Il a récemment écrit un article inspirant, basé sur son expérience quotidienne, qui décrit comment toutes les entreprises et notamment les grands groupes sont en position de se faire uberiser par  les « nouveaux barbares » des startups si elle ne réfléchissent pas très vite à leur stratégie en termes d’objets connectés.

Sa définition de l’uberisation a le mérite de la clarté : « Votre entreprise est uberisée lorqu’une autre société parvient à se mettre entre vous et votre client en proposant un service beaucoup plus adapté à ses vrais besoins« . Concrètement, tous les secteurs peuvent être impactés et notamment : énergie, alimentation, pharmacie… Dans le domaine énergétique, Uber s’appelle Nest ou Netatmo, capables bientôt de proposer à leurs clients le meilleur opérateur d’électricité en fonction des heures et de la consommation nécessaire à l’instant T.  En matière d’alimentation ou de santé, l’arrivée prochaine des spectromètres de poche, que certains envisagent dans nos smartphones à court terme, va changer la donne. Chacun pourra analyser les aliments avant de les acheter ou consommer et les erreurs sur les prises de médicaments deviendront plus faciles à éviter.

Rencontre avec Dimitri Carbonnelle. @livosphere