Brainify, business intelligence pour petits e-commerçants
22 juillet 2016
Teeps, et si les passionnés réenchantaient le e-commerce ?
18 juillet 2016

[Startups] Entr’UP prend soin de l’entente des associés

Startups

Dans 65% des échecs de startups, la raison première est l’incompatibilité des associés. Une startup créée à Lyon par 3 jeunes associés, Entr’UP, a décide de proposer une solution pour qualifier et entretenir les conditions d’entente des créateurs d’entreprise. Se poser les bonnes questions évite souvent une grande part des conflits potentiels. Michel et Augustin ont accepté de vérifier s’ils sont toujours en ligne.  

80% des causes de rupture peuvent être anticipées ou évitées, c’est le crédo de Vincent Mendes, Thomas Dickelé et Jean-Baptiste Esbelin, les cofondateurs d’Entr’UP. Les deux premiers, amis d’enfance, ont fait passer leurs propres tests au troisième avant de lui confirmer son entrée au capital. Partant du principe que « l’humain ne se pilote pas qu’à l’intuition », ils ont développé une plateforme en ligne, Ace (Associates Compatibility Experience) qui permet notamment de vérifier le niveau de compatibilité entre associés et leur complémentarité dans l’action. Un accompagnement par un professionnel certifié est également proposé.

Destiné aux entrepreneurs ou repreneurs de startups et de PME, Entr’UP vise également le marché des investisseurs qui peuvent ainsi checker la solidité de l’équipe dirigeante avant de s’engager. Entr’UP a déjà levé 480 000 € auprès de deux fonds d’investissement fin 2015. 

Pour marquer le lancement de la solution, Michel et Augustin se sont prêtés au jeu pour tester leur compatibilité. Rencontre avec Vincent Mendes, cofondateur et CEO d’Entr’UP. @entr_up