Musique : le Français Believe Digital lève 60 M de dollars
4 juin 2015
Topito choisit Melty pour commercialiser ses espaces pub
2 juin 2015

[Étude] Webloyalty fait le point sur la rentabilité des sites e-commerce

News

En 2014, 69% des sites e-commerce ont atteint leur seuil de rentabilité. Webloyalty publie aujourd’hui une étude sur les leviers de rentabilité des sites marchands. Une performance équivalente à 2013, selon le spécialiste de la monétisation d’audience pour le e-commerce.

Cette étude, menée en partenariat avec TNS Sofres auprès de 106 sites e–commerce, a révélé quelques conclusions sur le sujet :

  • L’évolution de la rentabilité des sites e-commerce affiche des résultats en recul cette année. 49% d’entre eux déclarent encore accroître leur rentabilité en 2014. Ils étaient 59 % en 2013.
  • La rentabilité s’est détériorée pour 24 % des sites e-commerce, contre 13% en 2013. Elle reste stable pour 1 site sur 4.
  • Aucun site leader n’a vu sa rentabilité se dégrader l’an dernier, contre 13% pour les grands sites, et 33% chez les petits et moyens sites.
  • 50% des Pure Players ont connu une hausse de leur rentabilité en 2014, contre 43% chez les click & mortar.
  • Près d’1 site e-commerce sur 2 a monétisé son audience en 2014. Cette part atteint 67% chez les sites leaders et 49% chez les sites Pures Players.

L’étude révèle également qu’en 2014, le 2e facteur contribuant à la hausse de la rentabilité était la fidélisation client.

« La fidélisation est devenue un véritable critère de rendement financier pour les sites marchands qui sont toujours plus nombreux pour développer une stratégie efficace pour stimuler le ré-achat. Ils n’hésitent pas à personnaliser leur offre de manière à accroître leur rentabilité », explique Rodolphe Oulmi, directeur du développement Webloyalty France.

Selon Webloyalty, les sites interrogés prévoient ainsi d’optimiser leur croissance en utilisant ces trois premiers leviers de croissance en priorité, à savoir : la diversification de l’offre (78%), la personnalisation des offres (71%) et les réseaux sociaux (69%).