[Livre blanc] Comment réussir ses campagnes mobiles
21 avril 2015
[MOOCs] Hollande veut favoriser la formation avec OpenClassrooms
17 avril 2015

[Paiements] En mal de public, Moneo va disparaitre

News

Il ne sera bientôt plus possible d’utiliser Moneo pour régler ses achats. Le porte-monnaie électronique va s’arrêter, faute d’avoir trouvé son public. Seul le titre restaurant Moneo Resto continuera d’exister.

Quinze ans après son lancement en grande pompe, c’est est ainsi terminé pour Moneo. Une fermeture qui ne touchera que quelques milliers d’utilisateurs en France, essentiellement des clients de HSBC ou de certaines caisses régionales du Crédit agricole. Le service n’a en effet jamais vraiment décollé, et c’est la faiblesse de la demande qui conduit aujourd’hui à son arrêt définitif.

Si Moneo évoque des « contraintes réglementaires », d’autres raisons pourraient avoir poussé le service à fermer, comme le fait de devoir recharger sa carte, ou encore la commission que les commerçants devaient reverser aux banques partenaires. Les détenteurs de cartes sont donc invités à se faire rembourser le solde de leur crédit aux bornes Moneo ou au guichet des banques.

Moneo Resto, l’un des huit acteurs des titres restaurant, continue quant à lui sa route. Un an après son lancement, le service revendique 45 000 porteurs de cartes, soit 3 à 3,5 % d’un marché qui peine à décoller. Pour son directeur général, Serge Ragozin, il faut « très vite mettre fin à la période de cohabitation entre titres papier et cartes ».